Articles

Affichage des articles associés au libellé Santé

Le survivaliste et la forme physique

Image
Le survivaliste et la forme physique


Récemment — et on dirait presque que vous vous êtes donnés le mot (!) — on m'a proposé des sujets de billet qui ne faisaient pas partie de mes préoccupations et, dans un cas particulier, que je ne savais pas aborder de manière satisfaisante.
En voici un qui ne faisait pas partie de mes préoccupations fondamentales comme survivaliste mais voilà, j'en parle aujourd'hui: il s'agit de la forme physique.
Voici donc ce que je pense de la forme physique.
L'activité physique et moi
Je me souviens étant petit, nous avions à la télé des publicités de ParticipACTION. Du haut de mes 8-9 ans, je trouvais ça drôle qu'on nous dise de bouger plus puisque à cet âge je passais mes journées à courir, sauter, pédaler, grimper.


Jusqu'à l'âge adulte, je ne me suis jamais préoccupé de la forme physique. Je mesure 5'8" 1/2 (1m74) et à 19 ans je pesais 130-132 lbs (59-60 kg). J'étais maigre mais je crois que j'étais en bo…

Mise à jour et déclaration de Vic Survivaliste

Image
Mise à jour et déclaration de Vic Survivaliste

Je profite du temps de repos forcé faisant suite à ma chirurgie du larynx pour faire une pause sur les sujets « survivalistes » et pour vous entretenir de certains aspects plus subjectifs de ma démarche publique et de mon existence chez vous, via vos écrans d'ordinateur et de portable.
Cela fera bientôt six ans que j'ai commencé à écrire sur le sujet. Écrire car quand j'ai commencé, je ne pouvais qu'écrire, je n'avais pas retrouvé la voix encore, j'étais dans les dernières de mes 17 années de dysphonie qui m'interdisait d'échanger en public, ma voix étant inaudible quand il y avait le moindre bruit environnant. Elle n'était certes pas agréable à entendre dans une vidéo.
Au moment d'écrire ces lignes, j'ai été opéré il y a huit jours. Nous sommes le 10 février 2017. J'ai recommencé à parler cinq jours après ma chirurgie comme mon médecin me l'a prescrit et les sons produits sont désagré…

Un survivaliste opéré

Image
Un survivaliste opéré


Jeudi le 2 février dernier, j'ai subi l'intervention chirurgicale qui visait à me retirer les deux saletés de papillomes qui envahissaient mon larynx.
Finalement, on a pu utiliser les procédures normales pour m'intuber, l'anesthésiste qui a regardé à l'endoscope a déterminé qu'il y avait un passage assez grand et que ça n'allait pas poser de problème.
Un des papillomes avait commencé à toucher une de mes cordes vocales alors j'allais irrémédiablement vers une détérioration de ma voix.
L'opération s'est bien déroulée. Je suis entrés à l'hosto à 6h00 du matin. Je suis entré en salle d'opération vers 9h10 et vers 11h30 je me suis réveillé en salle de réveil. On m'a conduit dans une autre salle où m'attendait ma femme et cinq minutes après, je n'en pouvais plus, il fallait que je vide ma vessie! Comme je me sentais assez solide j'ai pu marcher, escorté de ma femme et d'une infirmière et de mon solut…

Équipements de Premiers Soins plus avancés pour survivalistes

Image
Équipements de Premiers Soins plus avancés pour survivalistes

Nous avons tous peu ou prou un kit de premiers soins, le plus souvent de base, parfois avec des instruments ou des consommables un peu plus élaborés.
Maintenant puisque nous sommes survivalistes, nous désirons augmenter notre autonomie afin d'en arriver à pouvoir faire face à encore plus de situations sans devoir dépendre absolument d'une assistance médicale immédiate.
Notez que je n'incite pas les gens à se passer de médecins ou des ressources médicales dont nous disposons. Par contre quand on n'a pas ou plus accès à ces ressources, pour cause d'isolement ou de crise par exemple, alors il vaut mieux être capable de faire que de se désoler de ne pouvoir faire mieux.
Voici donc quelques articles qui décupleront vos capacités paramédicales tout en ne nécessitant pas de grandes connaissances supplémentaires — ni beaucoup d'argent ou de ressources.
Note: j'ai finalement cédé. J'ai toujours voulu q…

Protocole pour survivaliste malade et incapacité

Image
La maladie
La maladie est un incontournable, spécialement dans nos sociétés hyper-interreliées.
En effet, nos sociétés modernes post-industrielles favorisent grandement la circulation d'infections virales et bactériennes par les contacts multiples et incessants que nous avons les uns avec les autres.
Si on compare avec les sociétés agraires du passé, outre les populations urbaines (de 10 à 20% de la population totale), nous avons multiplié de façon exponentielle les occasions d'être infecté par autrui.
Qui plus est, l'auto-indulgence qui règne et le besoin impérieux de se dépayser ailleurs favorise le brassage de germes pathogènes chez des populations qui n'y sont pas habituellement exposées. Ça s'appelle le tourisme.

C'est ainsi que les virus circulent et affectent proportionnellement beaucoup plus de gens maintenant qu'il y a quelques siècles.

Et les agents autres agents pathogènes présents dans l'environnement n'ont pas diminués non plus.

La lu…

Mythe 5: antibiotiques et autonomie survivaliste

Image
Mythe 5: antibiotiques et autonomie survivaliste


Note: cet article a été révisé par un pharmacien d'expérience. Cela ne vous dispense pas de vérifier par vous-même.

-------------------------------------------------------------------- 

Beaucoup de survivalistes me demandent comment se procurer des antibiotiques car ils sentent que leur lacune se situe dans la lutte aux infections.

Quand on me pose la question je réponds toujours invariablement que ce sont des marchandises réglementées et disponibles uniquement sur ordonnance. Je ne disais pas tout. Il est possible d'obtenir des antibiotiques sans ordonnance comme beaucoup d'entre vous le savent. Vous avez plusieurs choix : antibiotiques pour poissons, achat en ligne, etc. Ça c'est la partie facile. La partie difficile c'est de les utiliser.

Nombreux sont ceux qui croient que la possession d'antibiotiques les sauvera. 

C'est un mythe et une fausse sécurité.  En temps normal On a une infection, on va voir le médecin…

Survivalisme et maladie mentale: nos voisins médicamentés...

Image
Survivalisme et maladie mentale: nos voisins médicamentés...
Sans nécessairement le savoir, nous sommes entourés de gens dont l'humeur ou l'équilibre, voire la notion de bien et de mal, est stabilisée de manière médicamenteuse.

Voici un portrait de la situation française:

Les anxiolytiques ou calmants (17,4 % de la population a eu au moins une prescription dans l'année précédente) ; Les antidépresseurs (9,7 %) ; Les hypnotiques ou somnifères (8,8 %) ; Les neuroleptiques (antipsychotiques) (2,7 %) Les médicaments de la dépendance alcoolique (0,5 %) ; Le lithium (0,1 %). Source: http://www.doctissimo.fr/html/psychologie/mag_2003/mag1121/ps_7222_psychotropes_consommation_francais.htm
Bien que ces chiffres s'appliquent à la France qui serait un peu plus médicamentée que les autres pays occidentaux, il demeure quand même que la situation est similaire dans les pays dits "riches".

La question n'est pas de savoir si c'est grave ou pas. Ni de savoir commen…